« Le respect des équilibres »

Gilles Picard

Bruxelles, 23 janvier 2018

/

Harold t’Kint de Roodenbeke aime le mois de janvier… tout comme les collectionneurs internationaux qui se pressent à la BRAFA. Président de la foire pour la sixième année consécutive, il dévoile pour Artkhade avec AMA les grands axes de la stratégie bruxelloise. Verbatim.

Avec près de 25.000 objets réunis, présentés par 135 exposants, la Brussels Art Fair est le rendez-vous à ne pas louper. Si l’événement figure dans le Top 5 mondial des foires d’art, c’est aussi, dès janvier, celui qui donne le tempo du marché de l’art. Après La Biennale Paris en septembre, Frieze Masters en octobre à Londres, et peu avant la TEFAF de Maastricht en mars, la BRAFA a valeur de test pour tous les amateurs de fine art. Un rendez-vous européen majeur, donc, qui dans les bâtiments de briques et de fer forgé du site Tour & Taxis sonne la rentrée du grand négoce. Rappelons que sur ce plateau international, 30 % des marchands sont Belges, le gros de la troupe venant de l’étranger, soit une quinzaine de pays, du Canada au Japon. [.../...]

Afficher la suite

Tags: Art Précolombien, Art Aborigène, Art Amérindien, Art Océanien, Art Asiatique, Art Africain, Interviews, Salons & Foires


La voix des marchands

Artkhade avec Art Media Agency

Paris, 15 septembre2017

/

Ils murmurent à l’oreille des collectionneurs. Les galeristes jouent un rôle crucial sur l’économie de l’art tribal. Plusieurs d’entre eux, suivant leurs spécialités, ont accepté de donner leur sentiment sur le segment. Confidences.

Aux enchères, l’éclectique marché de l’art tribal témoigne sur le long terme d’une croissance indéniable, tant par le nombre de lots mis en vente que leur produit, même si les trois dernières années ont été le théâtre de fluctuations prononcées, voire d’un léger rétrécissement. Néanmoins, en occultant la réalité du monde marchand, les résultats aux enchères ne sont qu’un indicateur partiel de la santé du secteur, marqué par de profondes restructurations. Entre un changement de génération chez les collectionneurs, les difficultés du sourcing et un complexe équilibre entre maisons de ventes et marchands, que réserve l’avenir  ?

Collectionneurs : une nouvelle génération aux manettes  ?

Pour Alain Lecomte, de la galerie Abla  &  Alain Lecomte [.../...]

Afficher la suite

Tags: Art Amérindien, Art Précolombien, Art Amérindien, Art Océanien, Art Asiatique, Art Africain, Salons & Foires, Marché de l'Art


Alex Arthur, de l’art tribal et de son marché

Artkhade avec Art Media Agency

Paris, 13 septembre 2017

/

Quels sont les évolutions et les limites du marché de l’art tribal ? Comment s’enrichit-il des apports de la recherche et de l’ethnologie ? Alex Arthur apporte quelques éléments de réponse…

Alexander Arthur est un collectionneur averti et fin connaisseur des arts tribaux. Depuis plus de vingt ans, il est directeur de publication de la revue Tribal Art Magazine. En parallèle, avec Pierre Moos, il s’est investi dès  2009 dans la direction de Parcours des mondes.

-Vous êtes l’un des acteurs majeurs de Parcours des mondes. Comment avez-vous vu évoluer le salon  ?

A.A. : J’ai effectivement pris part à la première édition de Parcours des mondes. À l’époque, ce n’était qu’un petit rassemblement, qui comptait une poignée de marchands. Mais le concept était bon et le salon a rapidement occupé une position importante dans le calendrier international. Avec le temps, Parcours des mondes a gagné en qualité, comme le marché. C’est devenu un rendez-vous prisé par de nombreuses galeries, d’où la [.../...]

Afficher la suite

Tags: Art Africain, Art Asiatique, Art Océanien, Art Amérindien, Art Aborigène, Art Précolombien, Salons & Foires, Interviews


Aux sources de l'art tribal

Artkhade avec Art Media Agency

Paris, 12 septembre 2017

/

Comme chaque année depuis 16 ans, le salon s’installe à Saint-Germain-des-Prés pour une semaine consacrée à l’art tribal. Jusqu’au 17 septembre, ce rassemblement de 67 marchands offre un dépaysement garanti en plein cœur de Paris.

Parcours des mondes, sous la baguette de Pierre Moos – également directeur général de Tribal Art magazine –, est devenu l’événement le plus important de sa spécialité, devançant ses concurrents européens les plus réputés. Une réussite incontestable qui confère au rendez-vous un rayonnement unique. Et ce n’est pas rien, tant le calendrier des événements liés aux arts classiques africains et océaniens ainsi qu’aux arts précolombiens et asiatiques s’est développé. Entre la BRAFA et BRUNEAF à Bruxelles, TEFAF à Maatrischt, la Tribal Art Fair d’Amsterdam et de Londres, et même Frieze New York qui cette année a fait le pari d’accueillir des marchands d’art tribal dans ses allées – Donald Ellis (New York), L & R  Entwistle and Co (Paris, Londres) et la galerie [.../...]

Afficher la suite

Tags: Art Africain, Art Océanien, Art Asiatique, Art Précolombien, Art Amérindien, Art Aborigène, Salons & Foires


4 questions à Pierre Moos

Artkhade avec Art Media Agency

Paris, 12 septembre 2017

/

-Vous dirigez Parcours des mondes depuis  2007. Quel regard portez-vous sur l’évolution du salon et du marché de l’art tribal ?

P.M.: Parcours des mondes a été créé à la demande des marchands d’art tribal. Comme son nom l’indique, cette foire est un événement international, ouvert à toutes les formes de cultures artistiques extra-européennes. Depuis une dizaine d’années, nous avons repensé la communication autour de l’événement : nous consacrons ainsi 80  % des recettes de Parcours des mondes aux dépenses de relations presse, de publicité et de marketing. Cette publicité, couplée à celle réalisée autour de la vente de pièces phares aux enchères, permet de faire connaître l’art tribal dans le monde entier et c’est positif. Enfin, l’ouverture récente du salon aux arts asiatiques prouve, s’il le fallait encore, le rôle majeur de la place parisienne sur le marché de l’art mondial. L’ensemble de ces éléments explique pourquoi le Parcours est aujourd’hui la foire la plus importante au [.../...]

Afficher la suite

Tags: Art Africain, Art Océanien, Art Asiatique, Art Précolombien, Art Amérindien, Art Aborigène, Salons & Foires, Interviews


La Biennale Paris : le vent du renouveau

Artkhade avec Art Media Agency

Paris, 3 septembre 2017

/

Nouvelle formule pour une foire historique. Cette année, La Biennale Paris entame sa renaissance dans le plus pur respect des traditions. À constater de visu au Grand Palais, jusqu’au 17 septembre. Le salon le plus huppé de la planète, fort de son héritage, s’ouvre vers de nouveaux horizons.

« Confiance, confiance, confiance ! » Telle pourrait être, s’il en fallait une, la devise de cette 29e édition de la Biennale, ex-Biennale des Antiquaires, qui se tient actuellement au Grand Palais jusqu’au 17 septembre… Et ce n’est sûrement pas Christopher « Kip » Forbes, président de ce nouvel opus, qui prétendrait le contraire. « La Biennale Paris est la foire la plus importante dans son domaine en France et l’une des plus importantes au monde », affirme le milliardaire américain qui, cette année, succède à Henri Loyrette, l’ancien président du Louvre. « J’essaierai de conserver le niveau d’excellence établi par mes éminents prédécesseurs et j’espère contribuer à faire de cette édition de la Biennale la [.../...]

Afficher la suite

Tags: Art Africain, Art Océanien, Art Précolombien, Art Asiatique, Art Aborigène, Art Amérindien, Salons & Foires


Bourgogne Tribal Show 2017

Artkhade avec Gus Adler & Filles

Besanceuil, 14 mars 2017

/

Jean-François Schmitt est amateur d'art et collectionneur. Il est Ami du musée du Quai Branly - Jacques Chirac et membre du cercle Lévi-Strauss.

Anthony Meyer est marchand et auteur spécialisé dans les arts anciens et traditionnels des cultures du Pacifique et des cultures esquimaudes. Il dirige la galerie Meyer – Oceanic Art à Paris et a fondé, avec Laurent Dodier, Bruno Frey, Jacques Lebrat et Bruno Mory, le Bourgogne Tribal Show.

Pour sa 2e édition, le Bourgogne Tribal Show ouvrira ses portes à Besanceuil du 25 au 28 mai 2017. Vous avez participé tous deux à la première édition de la foire, l’un en tant que marchand, l’autre comme collectionneur. Pouvez-vous nous faire part de cette expérience ?

Jean-François Schmitt : Je retiens de cette première édition le plaisir de voir de l’art tribal dans un cadre inhabituel. L’ambiance, plus informelle et conviviale, était très différente des autres foires. Son emplacement en région bourguignonne invitait à rester plusieurs jours sur place pour découvrir les [.../...]

Afficher la suite

Tags: Art Amérindien, Art Aborigène, Art Précolombien, Art Asiatique, Art Océanien, Art Africain, Interviews, Salons & Foires


La BRAFA, au cœur du marché de l'art

Artkhade avec Art Media Agency

Bruxelles, 20 janvier 2017

/

À Bruxelles, en janvier, plus de quatre millénaires d’histoire de l’art défilent à la BRAFA. De l’archéologie à la création contemporaine, un rendez-vous européen majeur. Et une rentrée test pour le marché de l’art.

En janvier, de retour d’un réveillon à Saint-Barth, quand rien ne vous tente, pas même une omelette aux truffes blanches d’Alba, filez à Bruxelles ! Pourquoi donc une destination aussi flandresque ? Une envie de belgitude au cœur de l’hiver ? Le charme intemporel de la place de Brouckère ? Disons plutôt qu’en ce début d’année, le rendez-vous le plus smart — un mois après Art Basel sur les côtes de Floride, en décembre, et peu avant l’Armory Show à New York, en mars —, c’est évidemment la BRAFA. Comprenez la Brussels Art Fair, l’une des plus anciennes foires d’art et d’antiquités au monde. Autant dire la plus belle invention bruxelloise… juste après le Délirium Café et ses 3.000 bières.

Alors résumons : après les plaisirs de la chère et les joies du houblon, [.../...]

Afficher la suite

Tags: Art Africain, Art Asiatique, Art Océanien, Art Précolombien, Art Amérindien, Art Aborigène, Salons & Foires


Didier Claes parmi les premiers exposants de TEFAF New York annoncés

Artkhade avec Art Media Agency

New York, 2 octobre 2016

Didier

TEFAF a annoncé les galeries participantes pour la première exposition de la TEFAF New York qui se déroulera au Park Avenue Armory du 21 au 26 octobre 2016.

93 galeries spécialisées en art, archéologie, mobilier et joaillerie seront réunies parmi lesquelles on retrouvera notamment Anthony Meyer, Jacques Germain et Didier Claes.

Le comité de sélection était composé par quatre membres du Board of Trustees de TEFAF Maastricht ainsi que quatre experts américains représentant différents champs du monde de l’art. Les recommandations du comité ont ensuite été validées et approuvées par le Board of Directors de TEFAF New York.

Tags: Art Amérindien, Art Précolombien, Art Asiatique, Art Océanien, Art Africain, Salons & Foires


Parcours des Mondes : vertige à Saint-Germain-des-Prés

Artkhade avec Art Media Agency

Paris, 27 septembre 2016

/

Un fétiche à clous bakongo, une tête réduite Jivaro ou une sculpture de Papouasie-Nouvelle-Guinée… De la pièce « qualité-musée » à la charmante trouvaille, retour avec Artkhade sur une semaine folle : le Parcours des Mondes.

Le marché des arts premiers est fascinant. Moins risqué que l’exploitation d’une mine d’uranium au Gabon, plus reposant que les aventures de Tintin au Congo, il connaît depuis une quinzaine d’années un boom sans précédent. La quête des objets « magiques » issus d’Afrique, d’Océanie ou des Amériques attire chaque été à Paris marchands et collectionneurs, conviés à une curieuse danse germanopratine : le Parcours des Mondes *. Un rendez-vous hautement tribal, une cérémonie délicieusement rituelle, qui réunit chaque année en septembre la fine fleur du négoce international. Si l’on voulait comparer, on dirait que la magie du Parcours des Mondes, c’est un peu le choc de L’Afrique fantôme… aussi envoûtant que le livre de Michel Leiris. Le genre de semaine qui vous met en transe [.../...]

Afficher la suite

Tags: Art Aborigène, Art Amérindien, Art Précolombien, Art Asiatique, Art Océanien, Art Africain, Salons & Foires